Pages

11 mars 2017

Sac basique customisé

Le point de départ de mon travail a été la fabrication de sacs basiques (cliquer ici)
qui devaient être customisés facilement.
J'ai commencé par faire des essais de broderie sur de petits rectangles de tissu :
point de fougère, point d'araignée, point de bouclette.
 Ce motif a été appliqué au point droit à la machine, recouvert par un point de tige à la main.
Les bords sont ensuite effrangés. 
Après j'ai laissé vagabonder mon imagination pour occuper la surface du devant du sac.
Les cœurs et les fleurs ont été renforcés par de la toile thermocollante (voir l'article "appliquer un motif")

Mais je ne les ai pas appliqués en utilisant le point zig-zag. Ils sont maintenus sur le fond par du point droit (machine) ou du point de feston (main).

J'ai complété avec de la broderie directement sur le fond : point de tige et point avant surjeté 
(lorsqu'il y a deux couleurs)
J'ai terminé en brodant une forme rectiligne pour faire écho aux bandes du tissu de fond.
En feuilletant le guide DMC de 1987
mon choix s'est porté sur le point de piqûre surjeté
Ce point se réalise de la manière suivante :
Exécuter un point de piqûre (ou point arrière) puis faire passer un autre fil dans chaque point de piqûre sans tirer sur l'aiguille. Le résultat ressemble fort à du croquet et me plait bien.
Contrairement au sac basique rouge, ce sac est doublé.
 J'ai complété ce sac avec une pochette qui permet de ranger et d'attraper facilement porte-monnaie, porte-feuille, porte-clés.
 L'extérieur est matelassé selon la méthode présentée en fin d'article "piquer droit"
Cette pochette peut aussi servir pour ranger la sac !
 

25 février 2017

Se lancer un défi à soi-même

Lorsque mon canapé fut très défraichi
j'ai fabriqué une housse pour "cacher la misère"
Quelques années plus tard, la housse est aussi défraîchie.
J'aurais pu acheter un canapé neuf. Mais l'assise étant toujours confortable, je ne vois pas l'utilité de faire des frais. Surtout que je m'y connais un peu en couture et que ce livre (édition 1986)
me donne toutes les indications pour réaliser une housse enveloppante et fixe. 
La première n'était pas pratique car elle ne tenait pas en place.

JE ME LANCE, JE DOIS Y ARRIVER !
 
Quelques mois après avoir pris cette décision, j'en suis venu à bout. Il m'a fallu trouver quelques après-midi libres consécutives car ce fut une affaire chronophage : entre 40 et 50 heures.
Les congés de l'été dernier m'ont permis de réaliser la housse du canapé 
En réalité il y a deux housses : une pour le coussin de siège, l'autre pour le canapé. 
Ainsi la housse marron reste bien en place.

J'ai profité d'un temps peu clément pour rouler à cette saison  pour me pencher sur la housse du fauteuil. Sa réalisation fut plus compliquée car le coussin est solidaire du fauteuil. J'ai donc fait une seule housse.
 
 Le coussin original déborde sur le devant du fauteuil,
 
 aussi j'ai dû me creuser longuement la cervelle pour comprendre comment couper et coudre le tissu à cet endroit-là.
 
Je n'ai donc pas pu ajuster le devant du fauteuil autant que le dos et quelques plis se forment lorsqu'on s'assoit.
 
Je suis fière d'y être arrivée, mais lorsque ces housses seront à leur tour fatiguées, j'y réfléchirai à deux fois avant de me replonger dans cette aventure !

J'ai utilisé le même tissu pour le canapé et le fauteuil, mais mon usage de l'appareil photo laisse toujours à désirer !

21 janvier 2017

De l'utilité d'avoir des stocks

Quand il faut répondre rapidement à une commande qui ne peut attendre
ou
quand une envie urgente de coudre se fait ressentir
 il suffit de se plonger dans ses stocks !
 
Les miens commencent à être conséquents :   Les grandes pièces
 
 
 à l'abri des regards

Application en provenance de Guyane
 Les petites pièces
 rangées dans un chiffonnier
 dans lequel se trouvent aussi les rubans, les fermetures à glissière et le biais.

 
Les chutes

Celles dans les teintes roses ont toujours été rangées à part (bizarre, je me demande bien pour quoi)
Les autres débordaient de leur boîte, j'ai commencé à les trier par couleur.
 Depuis peu, je garde aussi les fines bandelettes (à gauche de la photo) en prévision de tissage.

J'avais donc tout sous la main pour confectionner 
une trousse
 en remplacement de celle-ci 
qui commençait à être très fatiguée.

et une pochette à ordinateur portable

réalisée dans un tissu africain offert par Julia.
Les deux objets sont bien arrivés à Mooréa avec leur heureux propriétaire.

15 janvier 2017

Les finitions de bord

Ne sont présentées ici que les finitions sans apport de pièce supplémentaire (parementure, enforme ou biais).

1- Coupe avec une paire de ciseaux cranteurs :


2- Surfilage :

Sélectionner ce point sur la machine (appelé communément "zig-zag") 
 Sur certaines machines à coudre, l'aiguille de la machine se déplace de la droite vers la gauche 
(par rapport à la position centrale dans la fente du pied de biche)
 

Sur les autres machines, seulement du centre vers la droite

Quelle que soit l'amplitude de déplacement de l'aiguille, utiliser le même repère : 
lorsque l'aiguille est à droite, elle pique au ras du bord du tissu, à l'extérieur
Le bord du tissu bien souvent se replie légèrement (surtout s'il est fin).
Voila pourquoi je ne surfile jamais les bords avant l'assemblage, 
car cela modifierait la valeur de couture et donc retrécirait l'ouvrage.

3- Pli simple


Méthode en deux étapes : marquer le pli au fer à repasser puis surfiler les deux épaisseurs
Méthode rapide, que j'utilise en particulier pour les vêtements de poupée. 
Cela fait en même temps une petite fantaisie.
Mais vous pouvez aussi utiliser un point de broderie.
Pour l'instant, j'utilise rarement les points de broderie à la machine, seul celui-ci a trouvé grâce à mes yeux.

Méthode en trois étapes : surfiler le bord (voir 2), marquer le pli au fer à repasser puis piqûre droite des deux épaisseurs
Envers du travail
Endroit du travail
4- L'ourlet
Marquer deux plis consécutifs à l'aide du fer à repasser
 Ici les deux plis sont de même largeur. 
En fonction du bord ourlé, les deux plis peuvent avoir des dimensions différentes.
La piqûre sera faite sur l'envers, au ras bord du pli (piqûre nervure)
 

11 janvier 2017

Bel objet pour couturière

Merci à Denise qui m'a offert ce dévidoir pour Noël 
Ce modèle de mètre-ruban ne doit pas être facile à utiliser, mais c'est un bel objet à exposer.

31 décembre 2016

The collection

Si vous aimez les belles robes, le style new look,  je vous conseille de suivre la série "The collection". 
 Afficher l'image d'origine
Pour tout savoir, rendez-vous sur le site de FR3 qui programme cette série, où vous trouverez les 3 premiers épisodes en replay.