Pages

17 décembre 2016

COULEURS, OU ETES-VOUS ?

Mes activités professionnelles m'ont conduites plusieurs fois à Paris ces derniers temps. Et comme chaque fois à cette période de l'année, je suis désespérée : la cohorte qui m'absorbe dans les couloirs de métro a revêtu son uniforme terne des mauvais jours. Il y a bien quelques tâches colorées, mais elles ne sont pas nombreuses. Pour prendre le contre-pied de cette tendance, j'ai craqué pour deux chemisiers fleuris :
 
Quand les individus arriveront-ils à comprendre que s'habiller, s'entourer de couleur,  permet de voir la vie sous un autre angle ?

C'est un sujet qui me chagrine régulièrement, et dont j'ai déjà fait écho sur l'internet en février 2012 (cliquer ici).

Aussi quelle fut ma joie lors de mon passage à Epinal les 27 et 28 novembre de découvrir au centre ville des maisons aux façades colorées :


 Cette habitude n'est pas encore très présente en France. Alors que les couleurs chatoyante sont légions dans certains pays. (Cliquer ici)

Et c'est tout naturellement qu'à la boutique de l'IMAGERIE D'EPINAL, j'ais fait emplette de cette reproduction :