Pages

25 février 2014

Premier ouvrage pour débuter

La réalisation d'une manique permet d'exécuter des piqûres parallèles selon la méthode présentée dans l'article "piquer droit" et de se familiariser avec la machine.

Couper trois carrés de 20 cm x 20 cm : deux en tissu, un en molleton de coton (j'ai utilisé un molleton récupéré sur une housse usagée de table à repasser).

Les superposer en intercalant le molleton entre les deux tissus. Maintenir le travail avec des épingles.
ATTENTION : il faut qu'elle soient placées perpendiculairement (en angle droit) avec les piqûres, de manière à ne pas gêner le passage de l'aiguille de la machine.
 
Pour cela, utiliser des épingles fines sans tête de couleur.
Régler la machine sur point droit

 Sélectionner la longueur de point 4

Faire la première piqûre en suivant une diagonale du carré. Veiller à ce que la pression de votre pied sur la pédale ne soit pas trop forte (gage d'une piqûre rectiligne).
Débuter la piqûre au bord du tissu par un point d'arrêt (pour éviter que la piqûre ne se défasse) : faire trois points en marche avant, puis trois point en marche arrière (maintenir enfoncé le bouton poussoir correspondant), puis piquer en marche avant.
Si la piqûre "patine" au démarrage (car il y a trois épaisseurs) utiliser le truc suivant : commencer la piqûre sur un petit bout de tissu, appelé "témoin" (qui sert aussi pour les essais et qui sera placé sous le pied presseur avant de ranger la machine)
 
 puis glisser en enfilade le travail à piquer : le témoin va entrainer le tissu. Cela évitera aussi que les fils s'emmêlent sous le tissu.
Le point d'arrêt sera aussi effectué à la fin de la piqûre. Avant de couper les fils, tirer au moins 20 cm de fils puis couper au ras du tissu.




Je n'utilise jamais le coupe-fil car les fils sont coupés trop courts : le fil supérieur (en provenance de la bobine) est alors "aspiré" quand le premier point se forme et il sort du chas de l'aiguille.
Déplacer l'aiguille en position gauche
 pour exécuter des piqûres parallèles à la première piqûre jusqu'à remplir la surface du carré. 
 
 Piquer la diagonale dans l'autre sens, puis toutes les piqûres parallèles.
 Couper les fils sur les bords  régulièrement :
Pour surfiler le bord du carré ainsi obtenu
 régler le point à l'aide des boutons correspondant (cela dépend des machines, à vérifier dans le livret)
Ici j'ai utilisé le point de surfilage le plus large et 1 pour la longueur. (Ne pas oublier de repositionner l'aiguille en position centrale).
Lorsque la machine est réglée sur le surfilage, l'aiguille va faire un va-et-vient sur la position centrale puis sur la position de droite. Quand l'aiguille est à droite, elle doit piquer à l'extérieur du tissu, en prenant appui sur son bord :
Surfiler les quatre côtés l'un après l'autre en coupant les fils à chaque extrémités des côtés.
 ATTENTION : ne pas faire de point d'arrêt sur le surfilage, ni couper le fil au ras.
Arrêter les fils par un point à la main : 
enfiler deux fils ensemble sur une aiguille, la passer sous deux points machine.
Tirer l'aiguillée en laissant une boucle dans laquelle vous repasserez l'aiguille
Répéter cette opération deux ou trois fois, puis passer l'aiguille sous quelques cm de surfilage

Couper le fil au ras

16 février 2014

Piquer droit

Comment piquer droit lorsqu'on débute dans la couture à la machine ?
Il ne faut pas "fixer les yeux sur l'aiguille mais sur un repère qui [  ] permette de piquer droit"
 Il y a plusieurs repères utilisables sur une machine :

 1- LE PIED DE BICHE
2 - LES LIGNES DE LA PLAQUE METALLIQUE
3 - LE GUIDE "OUATINEUR"

1 - La machine comporte différents pieds de biche (appelés aussi pied-presseur) destinés à différents usages :
J'utilise le modèle du haut à gauche pour le point droit et le point de surfilage (zig-zag). Le pied de biche en matière plastique à l'extrémité droite est destiné au même usage, l'autre pied de biche en plastique sert pour les boutonnières. Les deux pieds de biche en bas servent pour piquer les fermetures à glissières (ils proviennent de 2 machines différentes).

La largeur d'un pied de biche pour point droit est mesurée entre son centre (le point de passage de l'aiguille) et son bord. Je la mesure avec un réglet métallique.

Le pied de biche monté sur les machines actuelles mesure 7,5 mm. 
Ma première machine, qui a presque 30 ans, a un pied de biche de 6 mm.
Lorsque ma valeur de couture correspond à la largeur du pied de biche, je guide mon tissu de telle manière que le bord du pied de biche suive le bord du tissu. 
 
C'est donc ces 2 bords que je regarde et non l'aiguille de la machine.
J'utilise la même technique pour faire des piqûres parallèles :
 Le bord du pied de biche suit la piqûre précédente.
Ces deux dernières photos montrent un positionnement de l'aiguille différent : ici elle est placée à gauche.
 Les machines d'aujourd'hui de première gamme
 
permettent 2 positionnements (centré et à droite), 
qui sont obtenus avec le bouton de sélection de point A et B :

 
Sur mes 2 machines plus anciennes, il y a trois positions :
avec lesquelles je joue très souvent.

2 - La plaque métallique comporte plusieurs rainures entre 1 cm et 2,5 cm de l'aiguille (variable selon les machines). Cette mesure est à vérifier avec le réglet.
Si votre machine ne présente pas ce dispositif, vous pouvez collez un ruban de scotch à la distance voulue, qui servira de repère.

3 - Dans certains travaux, en particulier le matelassage, l'ouvrage cache la plaque métallique. Si on ne veut pas faire un quadrillage très serré, réalisable en prenant le bord du pied de biche comme repère
il faut utiliser le guide appelé "ouatineur" dans le livre


édité en 1977 et qui indique (p.102) : "Il n'existe malheureusement que sur le pied ganseur. Les fabricants devraient nous offrir la possibilité de nous servir de ce guide très pratique sur tous les pieds de biche, en ménageant un trou dans la barre "presse-étoffe". Nous avons rencontré ce dispositif sur une machine de marque étrangère, et nous l'avons trouvé extrêmement plaisant."
Voilà, c'est  chose faite : les machines d'aujourd'hui présentent un trou à l'arrière de la barre de relèvement du pied de biche
 
dans lequel sera introduit le guide

Le guide, positionné ici à 2 cm de l'aiguille, devient le repère : je maintiens le tissu de telle manière qu'il suive la piqûre précédente.