Pages

2 juin 2018

Voyage en Inde (5) : les cyclo-pousses de Pondichéry

Pondichéry est partagée en deux : la ville "noire" et la ville "blanche"
 qui garde de nombreuses empruntes de la présence française (pour plus d'info cliquez ici et  et ici)


Palais du gouverneur

Robert Charles Surcouf, capitaine corsaire à la fin du 18ème siècle sur les mers d'Europe et d'Inde
Monument en mémoire des combattants morts pour la patrie française en 1914-1918
Poste de douane
Notre dame des Anges
Statue de Jeanne d'Arc vue de l'intérieur de Notre Dame des Anges
Église du Sacré Cœur
Lycée français
Nous avons parcouru ce quartier en cyclo-pousse, un incontournable pour les touristes, 
pour mon plus grand plaisir.
 Certains cyclo-pousse sont récents, d'autres plus fatigués.




J'ai été tout de suite intriguée par cette corde accroché au guidon.
J'ai ensuite été encore plus surprise - ou plutôt interdite - quand j'ai entendu un grand bruit de ferraille tandis que nous roulions, bruit qui s'est reproduit à maintes reprises. Mais cela ne nous empêchait pas de continuer à rouler, alors que je pensais qu'une pièce du vélo était en train de se détacher !
Et oui, c'est un KLAXON à la mode indienne !
Lorsque le conducteur du cyclo-pousse tire sur la corde, la plaque de ferraille située à l'extrémité de la corde vient frotter contre la base (flèche rouge).
Avec mon amie Christiane
Le circuit emprunté nous a permis de suivre la promenade le long de la mer de Bengale.
Ghandi
Gouverneur Dupleix  (1742/1754)
 Un petit clin d'oeil pour finir

21 mai 2018

Il était un sorbier des oiseleurs

Souvenez-vous : je vous ai présenté un travail collectif le 18 juin 2017. 
Mais je n'avais pas indiqué le nom de l'arbre représenté. 

"Le Sorbier des oiseleurs ou Sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia L.) est un petit arbre qui peut atteindre les 5 mètres de haut. Il vit principalement en lisière de forêts d'épicéas. Le sorbier est cousin avec le cormier. Ses feuilles sont composées de 17 ou 15 folioles lancéolées doublement dentées reliées au pétiole.
Les branches sont lisses, grisâtres. Les feuilles sont pennées, à 5 ou 7 paires de folioles finement dentées, vertes des deux côtés, légèrement duveteuses au revers. Les fleurs blanches, à 5 pétales, sont groupées en corymbes. Elles ont une odeur forte, peu agréable. Les fruits, les sorbes, sont des baies rouges orangées très appréciées par les oiseaux, notamment les grives.
L'arbre dépasse rarement 7 mètres. Il pousse dans les bois, les forêts et les haies, dans les landes et les lieux rocheux, souvent en altitude (en moyenne montagne), sur sol léger. Floraison en mai-juin, fruits à maturité à la fin de l'été. Ces fruits persistent longtemps sur l'arbre en hiver, ce qui lui donne un intérêt décoratif indéniable, et surtout constitue une réserve de nourriture pour les oiseaux."
Merci Wikipedia !

Celui-ci a été photographié le 19 août 2016 quelque part 
entre le Puy Mary et Cheylade dans le Cantal.
Bon, oui, je vous l'accorde, l'arbre textile ne ressemble pas tout à fait - pas du tout - à l'original.
 Et, oui, l'art n'est pas toujours figuratif

11 mai 2018

Voyage en Inde (4) : les moyens de transports

DES MARCHANDISES :








Je n'ai pas osé le chevaucher ! Pourtant ce n'était pas l'envie qui m'en manquait !
J'ai adoré ces petits camions
DES PERSONNES :


Rickshaw protégé auquel il ne peut rien arriver ...
Notre guide nous a indiqué qu'en Inde, il y a trois conditions indispensables pour la conduite : avoir de bons freins, un bon klaxon, et beaucoup de chance !

Si les bus touristiques sont très colorés :
ceux des transports urbains sont bien plus vétustes :


A Cochin, les bus n'ont pas de vitres

La moto est un utilitaire très prisé des couples et des familles

Position indispensable en amazone pour les femmes vêtues en sari




La joie de vivre dans un pays pauvre

8 avril 2018

Voyage en Inde (3)

Habituée à admirer à pleins yeux les fleurs naturelles lors de mes voyages cyclistes (la lenteur du pédalage le permet aisément), les premiers heures en bus m'ont frustrée sur ce plan-là. Pas facile de les repérer dans la nature à l'état brut ... Sauf si nous descendons du bus.
Près d'un marais salant, sur la route entre Mahabalipuram et Pondicherry (TAMIL NADU)
Près d'un marais salant, sur la route entre Mahabalipuram et Pondicherry (TAMIL NADU)
Alors je me suis rattrapée autrement !
J'ai particulièrement appréciée les compositions fleuries qui accueillent le touriste dans les hôtels.
Hoysala Village - Hassan - KARANATAKA
GRT Regency - Kamchipuram - TAMIL NADU
Ideal River View - Tanjore - TAMIL NADU
Hôtel Sangam - Madurai - TAMIL NADU
Spice Village - Thekkady - KERALA
Coconut Lagoon - Kumarakom - KERALA
Villa Shanti - Pondicherry - TAMIL NADU
Les offrandes aux divinités sont l'occasion d'un négoce important
Temple d'Ekambareshwara - Kamchipuram - TAMIL NADU
soit de colliers, soit de fleurs en vrac, vendu-e-s
- sur les marchés
Marché de Mysore - KARNATAKA
Marché de Mysore - KARNATAKA
Marché aux fleurs - Madurai - TAMIL NADU

Marché aux fleurs - Madurai - TAMIL NADU

Marché aux fleurs - Madurai - TAMIL NADU
 - devant les temples
Temple de Brihadishvara - Tanjore - TAMIL NADU
- dans les rues
Quelque part entre Pondicherry et Tanjore - TAMIL NADU
 Et enfin il y a toutes celles, cultivées, que j'ai glané à droite et à gauche
Palais de Mysore

Palais de Mysore
Bougainvilliers à Pondicherry
Bougainvilliers à Pondicherry
Mission des sœurs de St-Joseph de Cluny - Pondicherry
Mission des sœurs de St-Joseph de Cluny - Pondicherry
Cochin - KERALA
Merci à Christiane pour sa joyeuse compagnie - (Coconut Lagoon - KERALA)
Dans les ghats occidentaux, sur la route entre Periyar et Cochin - KERALA
Et j'allais oublier celles admirées dans la plantation d'épices Abraham Spice Garden à Spring Valley, Kumily, Thekkady 
 
 
 
 
 
 Et une petite dernière dans un autre registre
Je dédie ce message à OLGA